Astronomie, informatique et science

Catégorie : Informatique

La programmation informatique dans le film “Hacker / Code poursuite”

Le film Hacker / Code poursuite sorti il y a quelques mois est un des rares films montrant un ordinateur quantique. À nouveau c’est l’occasion d’évoquer l’aspect programmation informatique au cinéma.

L’héroïne du film se met à écrire un algorithme pour un ordinateur quantique, et chose surprenante, on voit clairement son écran. Mais c’est une grande déception.

Film « Hacker / Code poursuite » sorti en 2019

On voit en effet une petite fenêtre de programmation dans laquelle est écrit un simple JSON au format Jupyter Notebook (cf. https://ipython.org/ipython-doc/dev/notebook/nbformat.html). En tout cas, rien à voir avec la programmation pour ordinateur quantique.

Chose plus surprenante, l’intitulé de la fenêtre. Il s’agit de “C:\python27\python.exe”. Il s’agit donc du binaire principal du célèbre langage à la popularité grandissante, Python. Mais version 2.7.

Or, la version 2.7 de Python n’est plus supportée depuis le 1er janvier 2020, c’est-à-dire au moment de la sortie du film.

En conclusion : encore un film qui évoque l’informatique, mais qui caricature le sujet et qui est à côté de la plaque.

La programmation informatique dans le film “Rogue Warfare 2”

Clairement, le film Rogue Warfare 2 ne sera pas le meilleur de la décennie, enfin ce n’est que mon point de vue. Les critiques semblent toutefois aller dans mon sens. À défaut de parler de la qualité du film, je vais plutôt évoquer la programmation informatique au cinéma à travers ce film.

En effet, ce film met en scène une militaire donnant une leçon de programmation et même de piratage à un de ses collègues. Nous voyons clairement son écran défiler, arrêtons nous sur cette simple image tirée du film :

Film Rogue Warfare 2, pendant une session de programmation
Film Rogue Warfare 2, pendant une session de programmation : du PHP, du C, etc.

Ça bouge pas mal dans toutes les fenêtres, et surtout la fenêtre centrale qui utilise un thème sombre avec une police de couleur verte, le tout défilant de haut en bas. Probablement pour avoir un effet type Matrix. Dans l’inconscient, ça peut jouer d’associer son image avec une image qui véhicule le futur, la science fiction.

Si on regarde en détail le code source de la zone centrale, on voit qu’il s’agit de PHP, avec une ligne telle que celle-ci :

$_SESSION['username'] = 'tutorialspoint';

Cela semble être tiré directement de l’exemple de connexion en PHP fourni par le site TutorialsPoint :
http://www.tutorialspoint.com/php/php_login_example.htm

Donc, rien à voir avec ce que l’actrice explique être en train de faire (créer / lancer un programme espion).

De plus, le copier/coller de code source peut être dangereux. En effet, on voit ce code :

if ($_POST['username'] == 'tutorialspoint' && $_POST['password'] == '1234')

Clairement, il s’agit d’une violation de type CWE-259: Use of Hard-coded password. Évidemment, c’est à ne pas faire.

Concernant la fenêtre en haut à gauche, on voit du code C sur la zone droite, et la version assembleur en cours de debug dans la zone gauche :

nblocks = (gidsetsize + NGROUPS_PER_BLOCK - 1) / NGROUPS_PER_BLOCK;
/* Make sure we always allocate at least one indirect block pointer */
nblocks = nblocks ? : 1;

Ce code est connu, il s’agit de la gestion des groupes dans le noyau Linux, dont on peut voir le code source complet sur git : https://github.com/torvalds/linux/commit/30639b6af85a92491b22dd14c17b14ca11da60e6#diff-d426d46610ed4fa039bbbfd367c2c186

À noter : qu’il existe un site dédié à ce code source ! En effet, pour qui veut passer pour un hacker comme au cinéma, il suffit de taper frénétiquement au clavier depuis le site http://hackertyper.com. De nouveau, thème sombre et police de couleur verte. Les stéréotypes de la programmation informatique ont hélas la vie dure.

Code golf en langage Rust

Le Rust est un langage de programmation qui se prête peu à l’exercice de Code golf. Par ailleurs les astuces permettant de réduire au maximum la taille des sources en Rust sont très peu documentées. Voici quelques techniques utiles.

  • Réutiliser une String

Supposons que l’on veuille réutiliser une string.

    let mut s=String::new();
    // Do some stuff with s
    s=String::new();

Alors, la dernière ligne peut-être remplacée par la ligne suivante qui est plus courte de 6 caractères :

    s.clear();
  • Initialisation multiple

Supposons que l’on doive initialiser les variables x et y avec le contenu des 3e et 4e valeurs d’un tableau n :

    let mut x=n[2];
let mut y=n[3];

Alors, on peut écrire la même chose en une seule ligne et en économisant un peu :

    let(mut x,mut y)=(n[2],n[3]);
  • Réduire std::io

Souvent, les concours de Code golf nécessitent :

    use std::io;

Il est possible d’économiser 1 caractère :

    use std::*;
  • Omettre le point-virgule final

En général, le programme se finit par un print/println tel que :

    println!("{}",n);

Le point-virgule terminal n’est pas nécessaire, ce qui permet d’économiser un caractère.

Nouvelle version de Tracium – traceur de courbes mathématiques

La version 2.0.2 du logiciel Tracium est maintenant disponible. Cette version correspond à une version réellement utilisable et contient quelques améliorations intéressantes, dont une amélioration de la performance et une correction au niveau de l’impression.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén