Ce premier juillet 2012, la dernière seconde avant 2 heures du matin durera 2 secondes !
La faute à ces fichues secondes intercalaires que l'on impose d'ajouter pour que le temps UTC (un temps dérivé du temps atomique international TAI, dont dépendent ensuite toutes les heures locales) ne dévie pas par rapport au "temps astronomique" qu'est UT1, lui même dérivé de UT0.

Dit d'une autre manière, on cherche à rectifier les imperfections de la rotation terrestre par rapport au temps incroyablement stable des horloges atomiques qui n'arrêtent pas de gagner en précision. Sans ces rectifications de temps, ce serait midi à 14H, voire en pleine nuit, mais dans quelques millénaires.

Différentes heures dans le monde par l'horloge astronomique de Beauvais

Il faudra donc penser à remettre les horloges à l'heure en ce premier juillet. Et accessoirement, mettre à jour les logiciels de précision. De mon côté, ce sera le cas pour mon générateur d'éphémérides de haute précision, Ephemeridium et mon simulateur d'éclipses de Soleil, Heclium.

Vivement l'arrêt des secondes intercalaires au profit d'une rectification séculaire. Il est temps que le temps s'adapte ! Ce qui devrait arriver en 2015.

Déjà que l'unité astronomique (la distance moyenne Terre-Soleil) risque fort d'être figée par une nouvelle définition lors de la prochaine assemblée générale de l'Union Astronomique Internationale en août 2012. Si c'est retenu, alors :
1 UA=149 597 870 700 m précisément.