Au bout de 2 semaines d'utilisation faisons un bilan de la situation sur les problèmes rencontrés avec le réseau Free mobile (les vrais problèmes, pas des problèmes inventés mis en épingle par des propagandistes) :

  • Déchargement plus rapide de la batterie. C'est en fait un problème à confirmer. 2 explications possibles si c'est confirmé : un usage plus intensif du téléphone puisque l'offre permet des usages nettement plus importants qu'avant l'arrivée du trublion. Autre explication avancée, l'itinérance : le téléphone chercherait davantage des antennes du réseau Free et consommerait davantage.
  • Plantages de la 3G nécessitant le reboot du téléphone. Il semblerait que passer en mode avion puis revenir en mode normal résolve le problème. Sinon, obligation de faire un reset du téléphone ce qui est encore plus long. Là encore, le problème viendrait de l'itinérance 3G mal gérée par une majorité de téléphones.

Ces 2 problèmes ont évidemment vocation à se restreindre (disparaître ?) dans l'avenir grâce à un réseau plus dense d'une part et des téléphones supportant nettement mieux l'itinérance nationale d'autre part.

À noter un autre problème indépendant de Free mobile : la couverture nationale en 3G d'Orange. On regrettera qu'elle soit soit encore incomplète.

Car n'en déplaise aux pleureuses concertant la couverture de Free mobile, il faut aussi se pencher sur la couverture du réseau d'Orange. Or, on ne peut passer sous silence que les opérateurs de téléphonie qui avaient a priori investi massivement dans le réseau, le bilan du 21 août 2009 était bien triste selon l'ARCEP :

« Orange France et SFR couvraient respectivement 84% et 74% de la population.
Ces taux sont inférieurs aux obligations de déploiement inscrits dans leurs autorisations et résultant des engagements pris lors de l’appel à candidatures. Orange France et SFR ont en conséquence été mis en demeure de respecter leurs obligations de couverture.
»

Abonné à la 3G à cette époque, j'étais bien un pigeon.

Un pigeon avant d'aller chez free

À l'opposé, on remarquera que l'ARCEP avait annoncé le 13 décembre 2011 que Free avait respecté son premier engagement de couverture mobile 3G (27% de la population requis au plus tard le 12 janvier 2012).

Enfin, on attend de savoir ce qu'il en est concernant les nouvelles obligations de couverture 3G devant être respectées par Orange et SFR. Selon l'ARCEP, Orange et SFR sont censé couvrir au moins 98% de la population en couverture mobile 3G au 31 décembre 2011...

Enfin, il serait souhaitable que la loi soit respectée concernant la portabilité du numéro. Les délais vont dépasser les 2 semaines ! La loi exige pourtant un délai maximal de portabilité à 3 jours, et encore, l'Europe voulait une journée au plus.