Dans un précédent billet, j'expliquais l'intérêt de la virtualisation avec Windows pour venir au secours de drivers défectueux récents.

Il est temps de mettre les bémols sur ce système un peu trop magique. Pour plusieurs raisons :

  • Le Windows XP Mode n'est disponible que pour certaines éditions de Windows (Windows Home Premium est par exemple exclu !!!).
  • En remplacement du Windows XP Mode, il est toujours possible de se servir de VirtualPC à condition d'avoir une licence du système invité. Mais il souffre de la même limitation (seules certaines éditions de Windows acceptent VirtualPC).
  • En remplacement de VirtualPC, il est possible d'utiliser gratuitement VirtualBox.

Malgré tous ces efforts à surmonter, il reste une condition essentielle pour se servir d'un matériel dans un système invité virtualisé : le driver doit fonctionner dans le système hôte, ce qui est une contrainte extrême.
Or, si par exemple vous ne possédez pas de driver 64 bits pour votre matériel, vous ne pourrez pas vous en servir dans un Windows 64 bits virtualisant un autre Windows mais 32 bits.
Hélas, ce problème est relativement courant.
Exemple concret : Canon : de nombreux appareils photos, y compris des Reflex récents n'ont et n'auront pas de drivers 64 bits (cf. http://www.canon.fr/Images/Win7-D-SLR_tcm79-764088.pdf), empêchant d'utiliser toutes leurs fonctionnalités dans les années à venir, alors que l'on assiste à l'extinction rapide des Windows 32 bits à travers le monde (il existe des dates fatidiques où les Windows 32 bits ne seront plus maintenus).
Cela pourrait amuser certains de voir ce problème, y compris des possesseurs de Reflex très récents et prenant en charge le 64 bits. Néanmoins, avec l'arrivée prochaine de Windows 8, les drivers vont de nouveau évoluer, et c'est maintenant tous les périphériques actuels du monde qui sont menacés d'obsolescence au cas où leur constructeur n'assurerait pas la fourniture d'un driver pour ce futur système d'exploitation.
Les fabricants de périphériques ont donc un pouvoir énorme: pouvoir rendre obsolète vos périphériques à chaque sortie d'un nouvel OS, tous les 3 ans environ.
Cela s'appelle de l'obsolescence programmée.

Mon appareil photo Canon n'a pas de driver 64 bits et n'en aura pas ce que le support de Canon France m'a confirmé à mon grand regret. Mon appareil photo ira donc droit à la poubelle :
Mon appeil photo Canon est sans driver 64 bits, donc direction la poubelle
Mon prochain appareil photo sera-t-il un Canon ???