Alors que le ciel européen est paralysé par un vilain volcan islandais qui crache son CO2 et ses cendres, empêchant les avions de prendre leur envol avec toutes les problèmes malheureux que cela engendre, une conséquence dont on ne parle pas, c'est que le ciel est bleu. En effet, depuis des décennies, on nous cachait ce spectacle incroyable :

Aucune zébrure dans le ciel, aucun vrombissement infernal d'un bi ou quadri réacteur. Du calme ; le bruissement des ailes de papillons ; et la magie d'un ciel non pollué.