Le tic-tac d'Intel est une pratique ayant cours depuis 2007 par Intel afin d'alterner une année sur deux une nouvelle finesse de gravure et l'autre année, une amélioration de la micro-architecture.

Dans un précédent billet, je mentionnais la roadmap d'Intel jusque 2022.

Avec un marché du PC qui décline et l'absence de rupture technologique qui permettrait de créer de la valeur, la stratégie semble être d'occuper le terrain des pseudos nouveautés.

Ainsi entre les processeurs Haswell et Broadwell, du "hors tic-tac" s'est glissé : Haswell refresh. Sans véritable nouveauté. Rebelote entre Skylake et Canonlake, un nouveau nom vient d'arriver : Kaby Lake. Cela permettra d'introduire quelques petites nouveautés en 2016 (USB 3.1 natif et augmentation de la taille mémoire de la partie graphique). Mais rien d'extraordinaire.

Intel Core i7 4790K - illustration

En conclusion, même s'il reste encore pas mal d'années où les performances des processeurs seront améliorées, les gains se feront à un rythme toujours plus ralenti.

Au Tic-Tac d'Intel va succéder le Tic-Tac-Toc.