Les retards restent monnaie courante dans notre monde, comme je le disais déjà il y a 17 mois.

Petit bilan en la matière :

Enfin, concernant mes logiciels d'astronomie, tous sont en retard. Ephemeridium est le plus avancé, mais reste incomplet. Heclium a un peu progressé, mais ses objectifs en terme de vitesse ne sont pas encore pleinement atteints. Quant-au dernier logiciel, il reste à l'état d'expression de besoins.