Blog de Ludovic Baillet

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

09avr.

Faire durer son PC plus longtemps - Le logiciel

Pour faire durer son PC plus longtemps, il est possible de faire quelques changements ciblés d'une partie du matériel. Il faut aussi l'entretenir, et éventuellement faire de la maintenance matérielle.

Une autre possibilité consiste à agir sur les logiciels. En effet, certains logiciels améliorent les performances version après version.

On peut citer d'en premier lieu le cas du système d'exploitation. L’exécrable Windows Vista devrait systématiquement être remplacé par Windows 7, ne serait-ce que pour espérer faire quelque chose avec son PC et ne pas plomber les performances. En outre un système d'exploitation devrait systématiquement être réinstallé depuis 0 tous les 2 à 3 ans. Ce n'est pas que la faute du système d'exploitation, les applications ont aussi leur part de responsabilité.

Certaines applications sont systématiquement plus gourmandes version après version. C'est le cas de certains jeux, d'outils d'édition vidéo-numérique, etc. En revanche, d'autres catégories logiciels généralement soumises à une forte concurrence s'améliorent à chaque version. C'est le cas des navigateurs Internet. Chrome 12, Firefox 4, Opera 11 et même Internet Explorer 9 sont bien plus efficaces que leurs prédécesseurs il y a 2 ou 3 ans. Ils le seront encore davantage à l'avenir : il reste encore des marges de progression notamment dans le multi-core et l'utilisation du GPU.

Certains lecteurs multimédia ont également tendance à s'améliorer. Citons le cas de VLC media player. Dans la version 1.1 est apparue une option à titre expérimental : l'utilisation de l'accélération matérielle fournie par le GPU à la place du CPU.

Cette option permet à bon nombre de PC de réussir à diffuser sans saccade une vidéo Full HD (1080p) qu'ils étaient incapables de faire avant.

Le pouvoir des logiciels est considérable. Ils contribuent largement à l'augmentation de la durée de vie des machines.

09avr.

Faire durer son PC plus longtemps - Sauver un écran Belinea

Dans un billet précédent, j'expliquais comment faire durer son PC plus longtemps. Mais il arrive parfois que le matériel tombe en panne prématurément.

Dans le cas d'un disque dur, les garanties sont généralement assez longues et permettent donc un remplacement à neuf.

Il existe aussi le cas des matériels qui tombent en panne à cause d'un simple condensateur. Certaines cartes-mère sont réputées pour avoir des condensateurs à remplacer. D'autres matériels souffrent de ce genre de défaut. Les moniteurs Belinea sont un exemple bien connu.

Il existe un excellent thread dédié sur la réparation des moniteurs Belinea. On ne compte plus le nombre de personnes ayant sauvé leur moniteur en remplaçant 2 ou 3 condensateurs défectueux par de nouveaux.

Voici quelques photographies personnelles sur la réparation de ce moniteur.

Tout d'abord, retirer les câbles, laisser reposer, dévisser les 4 vis du bloc :

Retirer délicatement la façade en plastique qui est clipsée grâce à un couteau à détapisser

Les éléments se désassemblent sans difficulté :

Bien protéger l'avant du moniteur. Il faut maintenant avoir accès à la plaque côté gauche en ouvrant le cadre de protection. Retirer les scotchs et les vis :

La plaque est maintenant accessible. Il faut vérifier chaque condensateur :

Ces 2 condensateurs CapXon 1000 µF 10 V sont manifestement bombés et sont la cause de la panne.

Il va falloir déssouder ces fichus condensateurs avec une pompe à déssouder et ressouder de nouveaux plus adaptés (1000 µF, 16 V ou 25 V) en ayant au préalable désolidarisé la plaque.

L'opération terminée, remonter l'ensemble. Le moniteur est comme neuf pour quelques euros.

21mar.

Faire durer son PC plus longtemps - le matériel

L'augmentation de puissance des ordinateurs n'est plus aussi rapide qu'à une certaine époque. Concernant les processeurs, il y a même des années où ça n'avance guère. Ainsi, les PC même déjà un peu anciens peuvent être largement suffisants pour supporter les applications, y compris récentes (avec quelques exceptions dans le domaine des jeux, des applications vidéo, etc.) moyennant quelques changements matériels.

La première chose à considérer pour faire évoluer son PC, c'est de faire en sorte qu'il dure longtemps. Et pour ça, il faut commencer par le dépoussiérer régulièrement, car la poussière a toujours tendance à s'accumuler à la longue :

Il est également intéressant de remplacer le ventilateur du processeur par un modèle plus performant pour augmenter la durée de vie du PC, voire réduire le bruit.

Ensuite, les évolutions à considérer sont en général :

  • Augmenter la mémoire RAM (porter la taille totale à 4, 6 ou 8 Go si possible)
  • Changer le disque dur pour un disque rapide haute densité et haute capacité (au moins 1 To en interface Sata)
  • Changer la carte graphique pour un modèle plus performant

Avec ce schéma, un bon PC datant de 2003/2004 peut servir pendant une dizaine d'années. C'est d'autant plus intéressant que mettre à la benne un PC qui peut encore servir est un non-sens tant économique qu'écologique.

20mar.

Tick-Tock d'Intel : quel avenir ?

Cela fait longtemps qu'Intel communique sur son modèle de développement Tick-Tock : le tick correspond une année sur deux à une multiplication de la densité des transistors et donc à une division de la taille des circuits d'un rapport racine de deux (1,414 environ). Le tock (les années qui ne correspondent pas à un tick) correspond à l'introduction d'une nouvelle technologie et à optimiser l'architecture générale du processeur. Chaque année, Intel a donc des nouveautés à présenter en terme de nouveaux processeurs, a priori sans cesse plus performants.

Mettons dans un tableau quelques informations concernant les sorties successives annuelles des processeurs de la série dédiée aux ordinateurs de bureau performants.

Tick
Tock
Code Date Process Surface
du die
Transis-
tors
Dimension
transistors
Tock Pentium 4, 3 GHz
(Northwood)
2003-04-14 130 nm 131 mm² 55 M 1543 nm
Tick Pentium 4, 3 GHz
(Prescott)
2004-T2 90 nm 112 mm² 125 M 947 nm
Tock Pentium D 830
(Smithfield)
2005-05 90 nm 206 mm² 230 M 946 nm
Tick Pentium D 930
(Presler)
2006-04 65 nm 162 mm² 376 M 656 nm
Tock Core 2 duo E6850
(Core/Conroe)
2007-T3 65 nm 143 mm² 291 M 701 nm
Tick Core 2 duo E8400
(Penryn/Wolfdale)
2008-T1 45 nm 107 mm² 410 M 511 nm
Tock Core i7 940
(Nehalem/Bloomfield)
2008-T4 45 nm 263 mm² 731 M 600 nm
Tock Core i7 870
(Nehalem/Lynnfield)
2009-09-08 45 nm 296 mm² 774 M 618 nm
Tick Core i5 650
(Westmere/Clarkdale)
2010-01-07 32 nm 81 mm² 382 M 460 nm
Tock Core i7 2600
(Sandy bridge)
2011-01-09 32 nm 216 mm² 995 M 466 nm
Tick (Ivy bridge) 2012 22 nm ? ? 330 nm ?
Tock (Haswell) 2013 22 nm ? ? 330 nm ?
Tick (Rockwell) 2014 16 nm ? ? 235 nm ?

Comme on le voit, le process déclaré diminue bien en moyenne d'un facteur 2 tous les 4 ans. Ce qui est plus étonnant, c'est l'espace moyen occupé par les transistors : il n'évolue pas dans les mêmes proportions. Par rapport au Northwood, le Sandy bridge devrait avoir des transistors larges de 380 nm en moyenne au lieu de 466 nm. Une marge de progression pour l'avenir ?

Mes processeurs préférés restent le Pentium 4 Northwood 3 GHz mono-cœur hyper-threadé ainsi que le Core i7 870 à 4 cœurs physiques/8 cœurs logiques. 6 ans et demi les séparent, mais le Northwood reste un excellent processeur pour travailler en 2011 (à condition d'avoir fait évoluer la mémoire, le disque dur et les logiciels).

Quant-au processeur de l'année 2010, le Westmere, c'est à mon goût une réelle déception. Pire même que le Pentium D, véritable gouffre énergétique (même si certaines cartes graphiques ont relevé le défi de faire largement pire). Un cœur graphique a bien été annexé à ce processeur, mais le nombre de cœurs dans le CPU est bien trop faible. Espérons que le futur processeur Ivy bridge soit un Sandy bridge dont le nombre de cœurs aura été doublé (8 cœurs physiques soit 16 cœurs logiques). La conséquence des choix pour le Westmere, est que le nombre de cœurs n'augmente pas aussi vite que prévu contrairement à ce que j'écrivais dans un précédent billet : au mieux, en 2015, il y aura simplement 16 cœurs physiques, soit 32 cœurs logiques.

Les années ultérieures à 2015 sont encore plus difficiles à prévoir. Mais le fait que la dimension des transistors n'a pas diminué aussi vite que le process peut laisser penser qu'il restera dans tous les cas une marge de progression supplémentaire d'un an.

page 2 de 2 -